Projets

Un outil de cartographie open source développé pour yapaka.be

Dans le cadre de mon boulot à Yapaka.be, j'ai développé un outil de cartographie qui est -selon moi- le plus efficace que j'ai développé. La première version (il y a plus de 10 ans) tournais en filemaker. Une version suivante basée sur Drupal (un enfer à mettre à jour :-) ). Et enfin celle-ci, standalone, développée avec Laravel.

C'est mon deuxième projet Laravel (avant Mobilizator), et c'est celui qui me permet d'apprécier vraiement le passage à ce framework hyper efficace.

Je dois avouer qu'il m'aura fallu 20 ans pour apprécier pleinement les avantages d'un framework mvc moderne tel que Laravel...

Visiter l'outil en ligne ici : cartographie.yapaka.be

Et découvrez le code sur github.

Mobilizator, a tool to mobilize crowds

For the growing citizen initiative called "Tout autre chose" (which I'd translate as "And now for something completely different"), we were looking for a community tool. I looked around and didn't find what we need in the open source offering.

So I started coding a mix of forum, calendar & file management with group capabilities.

Mobilizator is born, and in use at http://participer.toutautrechose.be/

Written with Laravel 5.2, this is my second laravel project. Discover, fork, enhance on github.

Help would be tremendously appreciated since it's currently a one man band.

Fabrication d'une CNC (2)

Montage et premiers essais d'une CNC avec Bulu. C'est une eShapeoko, version européenne de la Shapeoko, en version large (1mx1.5m). Le kit est super bien conçu, et n'a pas posé de problèmes particuliers pour son assemblage, mais il faut dire que nous avions déjà fabriqué une mini cnc en multiplex.

Ce qui est intéressant c'est de voir la convergence des outils et matériaux utilisés pour ce genre de machine. Que ce soit un plotter, une imprimante 3D, une découpeuse laser ou une CNC, le principe est (potentiellement) toujours le même : 

  • 3 axes
  • des profilés en alu 
  • des moteurs pas à pas
  • une interface basée sur arduino
  • du g-code (un langage qui permet de commander la machine)
  • une suite logicielle pour générer le g-code à partir de fichiers vectoriels ou 2D ou 3D

 

Présentation de la caméra apertus° à l'école Louis Lumière

Après Clermont Ferrand, l'équipe francophone apertus° composée de Maxime, Nikos et moi-même, avons été invités à présenter le projet à l'école Louis Lumière. Une école hyper intéressante, dans la mesure où elle propose une approche tant technique que artistique du travail cinématographique. On les appelle "les ingénieurs de l'image". A cette occasion, nous avons présenté le projet apertus° dans son ensemble, y compris les aspects plus politiques d'une approche open source et open hardware. Maxime va assurer le suivi avec Louis Lumière, notamement pour des tests de calibration de la caméra à l'aide d'un matériel de pointe dont dispose l'école. 

C'est un partenariat extrêmement intéressant pour la suite du projet. 

Un article plus détaillé est disponible (en anglais) sur le site apertus°

Festival international du court métrage à Clermont Ferrand

Lors du festival du court métrage à clermont Ferrand, nous (Maxime, Nikos et moi-même) avons présenté le projet apertus° dans le cadre de l'atelier éphémère de cinéma. Nous avons eu la chance de rencontrer des centaines de visiteurs de toutes origines : enfants de 5 ans, adolescents à l'intérêt très variable, professionnels du cinéma hyper enthousiastes, hackers, et j'en passe...

L'Atelier est un espace expérimental ouvert à l'occasion du festival, reprenant plusieurs projets d'écoles dont certains très expérimentaux. Il n'a pas fallu longtemps pour que l'idée de réaliser un court métrage avec le prototype de caméra ne germe dans le cerveau déjanté de ceux qui étaient présents. Ci-dessous est déjà visible le making of. Le court suivra bientôt.

Par ailleurs, j'ai été interviewé pour le site makery, et l'article est vraiment très bien fait. Il est lisible ici : http://www.makery.info/2015/02/17/axiom-la-camera-open-source-qui-veut-liberer-le-cinema/

Angoulême 2015

A l'occasion du festival de la bande dessinée d'Angoulême, j'ai eu l'occasion de donner un coup de main aux joyeux drilles de l'employé du Moi qui fêtaient leur 15 ans d'existence par une expo. A cette occasion Bulu et moi même avons concocté une maquette représentant l'immeuble fantasmé de cette florissante maison d'édition.

A la technique, des servos moteurs d'aéromodélisme, des cartes de contrôle I2C et une arduino pour piloter le tout.

Quelques photos ci-dessous. Et une présentation de l'expo faite par le festival.

Immeuble pour l'expo de l'employé du Moi

"L'employé du Moi est une maison d'édition basée à Bruxelles et active dans le monde de la bande dessinée indépendante depuis 15 ans. Le musée du Papier lui consacrera cette année son espace d'exposition durant le festival international de la bande dessinée d'Angoulême. Sur plus de cent mètres carrés vous pourrez découvrir les nombreuses facettes de la maison d'édition : planches originales, productions collectives, installation interactives. Le tout regroupé autour de la sculpture imposante du building symbole de la maison d'édition."

Avec Bulu, on travaille à la réalisation de cette sculpture. Au programme, gros oeuvre en mdf ignifuge, peinture, réalisation des personnages et du mobilier, éclairage led, animation à l'aide de servo moteurs, le tout piloté par arduino. Du gros boulot, mais on s'amuse bien.