Politique

Gérer les lois comme du code source

Le gestion des textes législatifs est un véritable casse-tête. Qui a changé quoi, comment gère-t-on les addendum, de quand date telle modification, comment trouver tel élément de loi, etc... Le législateur est confronté à une quantité massive de texte, manipulé et modifié par une multitude d'acteurs, et qui doit être rendu public de la manière la plus transparente possible. Cela fait un certain temps que j'y pense : les textes de lois et les problèmes qu'ils entrainent ressemblent très fort à ce qui se pose pour les développeurs informatiques dans la gestion du code source. En imaginant que l'on applique les même principes informatiques aux textes de lois on pourrait sans doute faciliter le travail de tout le monde, et rendre le processus un peu plus transparent au passage. On pourrait par exemple gérer les textes dans un système de gestion de version (type CVS ou SVN). Cela permettrait de savoir qui a changé quoi, à quel moment, et de toujours pouvoir consulter les textes dans une version précédente. Appliquer les principes du développement open source à la gestion des textes législatifs serait un grand pas pour la démocratie. J'ai découvert aujourd'hui quelqu'un qui pense la même chose. A lire ici : http://seanmcgrath.blogspot.com/2010/06/kliss-law-as-source-code.html

Pourquoi et comment voter le 13 juin

Certains disent qu'il ne faut pas aller voter. Que les hommes et femmes politiques sont tous pourris. Moi ça me fait toujours un peu peur ce genre de propos. Il a quand même fallu beaucoup d'efforts pour mettre en place un système électoral correct. Un peu comme si on revenait en arrière en ne rendant plus le vote obligatoire. Ne pas voter c'est voter pour la majorité. Et la majorité, elle ne sera peut être pas formidable. Autant voter pour faire pencher la balance, autant que possible et dans les limites inhérentes à la démocratie. Alors comment y voir plus clair? Un article de Jean Blairon sur la question: http://www.intermag.be/index.php?option=com_content&task=view&id=227&Itemid=64

Replanter des arbres en milieu désertique

Voici un appareil très simple (et passif) pour donner suffisamment d'eau à des arbres replantés en milieu désertique. Il fonctionne sur le principe de la condensation afin de capturer un maximum d'eau lors des transitions chaud-froid qui ont lieu chaque nuit en milieu désertique. Cela me fait penser au expériences amusantes que l'on pouvait faire, enfant, avec les livres de science. L'inventeur donne comme chiffres (quasi miraculeux) de 88% de survie des plantes (le reste des plantations étant "faibles"). Sans l'appareil, le taux de survie est de 10% (le reste des plantes étant mort). Une solution pour rendre des terres totalement inutilisables pour quoique ce soit, pour augmenter la capacité d'absorption de CO2, et alléger quelque peu les conditions de vies en milieu désertique. Tout simplement génial. http://www.groasis.com/

Pour ou contre le nucléaire

Une nouvelle campagne est lancée cette semaine. "Pour ou contre le nucléaire" peut-on lire sur tous les abribus de la capitale.
Un spot de 1 minute(très beau graphiquement) est visible ici : http://www.youtube.com/watch?v=8R763uLkNlA

On nous propose un forum afin de discuter "pour ou contre le nucléaire".

Voici mes réflexions avant d'aller sur le site, à partir des affiches :

N'est-ce pas un peu étrange de nous demander d'être pour ou contre le nucléaire? Est-ce la seule façon de débattre? Etre pour ou contre quelque chose? Le débat contradictoire n'existe soudainement plus? On s'attend donc sur le site à ce que les discussions s'éternisent entre les pro nucléaires et les anti nucléaire. Le débat ne sera certainement pas très riche. Qui va parler du fait que l'énergie la moins polluante est celle que l'on ne consomme pas? Qui va dire que la responsabilité émane de chacun. En mettant tout l'accent sur "pour ou contre", on va simplement éluder la question de la consommation responsable (donc limitée). Au final, pour ou contre le nucléaire, ça n'a pas tellement d'importance, vu que l'ensemble des méthodes de production sont gérées par les distributeurs d'électricité. Ils s'adapteront de toute façon à l'opinion public. Tant qu'on consomme.

Mais le plus surprenant, c'est quand après cela j'ai été sur le site :

PAS DE TRACE DE FORUM

Quand un site internet contient le mot "forum" dans son nom, en terminologie internet cela veut dire que l'on va pouvoir participer à un débat en publiant des textes dans un espace libre (éventuellement modéré). D'après wikipedia : en informatique, forum (sens provenant de l'anglais) est un espace virtuel qui permet de discuter « librement » sur plusieurs sujets divers ;

Rien de tout cela sur le site nuclearforum.be
Ce qu'on nous a vendu comme forum est un site d'information unidirectionnel, banal et orienté (le tout semble financé par différents acteurs pronucléaire)

Bravo pour le débat public!

ps : on peut tout doucement ériger en règle le principe suivant : quand on parle de quelque chose à l'aide d'une campagne d'affichage imposante dans les abribus, c'est probablement de la m... vu les coûts d'une telle campagne.

Rendez-moi mes sous

Ma grand mère disait "Je ne suis pas assez riche que pour pouvoir acheter bon marché". C'est exactement ce à quoi je pense quand j'entends parler de manifestations des clients de Kaupthing. Soit vous n'avez pas beaucoup d'argent et vous ne risquez pas de la placer dans une sombre banque qui vous propose un meilleur rendement. Vous n'avez de toute façon pas assez d'argent que pour le placer à moyen ou long terme et espérer avoir des intérêts intéressants. De toute façon vous n'avez même pas entendu parler de cette banque Soit vous avez suffisamment d'argent et du coup, votre placement est accessoire. Vous avez mis le trop plein, celui qui ne servira vraisemblablement pas, ou alors dans longtemps, pour payer la voiture du petit dernier sur un sombre compte. On ne peut pas vraiment dire que votre survie en dépend. Alors manifester pour de l'accessoire il n'y a rien de plus moche.

The girl effect

Parce que parfois il faut énoncer l'évidence... The Girl Effect Une superbe campagne et un sujet très important. Reste à voir l'intention du producteur de ce site. Le message est un peu trop à l'américaine (donnez lui une vache et elle pourra ouvrir une petite entreprise de lait pour pouvoir un jour fournir de l'eau à tout le village), mais il est bien servi. Pas étonnant d'ailleurs, car il y a la "nike fondation" derrière. Information à creuser d'ailleurs, quand une grande marque possède une fondation caritative il y a souvent des choses particulières dans les campagnes de sensibilisation produites. A ce propos, je vous invite à visionner un cours public donné à L'UNIL en 2006 intitulé "Comment la publicité nous manipule-t-elle ?". Dans ce cours vous verrez notamment une campagne de prévention au tabagisme à destination des jeunes complètement déconstruite. Une campagne mise en place par les cigarettiers. Regardez également "Thank you for smoking" pour un autre éclairage. Je pense qu'il est tout à fait pertinent de se poser la question de l'honnêteté d'une campagne même caritative si l'enjeu derrière est plus douteux. Et enfin, pour terminer sur un ton cynique, je vous propose ceci : http://www.joeyanddavid.com/channels/shorts/a-simple-gift